Une conscience bien propre

112712_2011_redfinirlex1La semaine dernière, je formais des techniciens animaliers sur la thématique “agents infectieux”, ces compagnons plus ou moins bienveillants qui nous entourent et nous habitent, et qui sont la hantise des hôpitaux et des élevages. Le lavage de mains était bien sur au cœur de nos discussions (avant ? après ? avant et après être allé aux toilettes ? avant et/ou après manger ?, tiens demandez-vous quelles sont vos propres habitudes, sachant que plus d’un Français sur cinq ne se lave pas les mains avant de manger, et que plus de 15  français sur 100 ne se lavent pas systématiquement les mains après être allés aux toilettes.

En sortant de la formation, j’apprends qu’en plus d’éliminer des bactéries potentiellement dangereuses, le lavage de mains blanchit la conscience…! Rien de nouveau depuis Ponce Pilate, me direz-vous, mais si, puisque des chercheurs viennent de le démontrer scientifiquement, et çà change tout !

Une étude (Washing the guilt away : effects of personal versus vicarious cleansing on guilty feelings and prosocial behavior; Xu et al. 2014) publiée dans la revue Frontiers in Human neuroscience, a montré que se laver les mains ou regarder quelqu’un le faire atténue le sentiment de culpabilité.

En conclusion, se laver les mains sert à préserver sa santé physique et ….aussi sa santé mentale !